Bukavu: le Prix Nobel 2018 visite un jardin vertical écologique de la “Briquette du Kivu”

ActualitésEcosystèmeEnvironnement

Written by:

Par Jean-Luc M.

Le Célèbre gynécologue congolais Denis Mukwege, le Prix Nobel de la paix 2018 ne cache plus sa fascination envers les questions touchant l’environnement.

Le vendredi 26 juillet, il a rendu visite au jardin vertical installé à la paroisse de Panzi.

Le prix Nobel 2018 a été content de découvrir ce que font les jeunes de la «briquette du Kivu» aussi bien  l’impact de leurs actions sur l’environnement, la communauté en général et la jeunesse en particulier.

Entretenu par la briquette du Kivu, ce jardin vertical et écologique est l’œuvre du jeune entrepreneur Murhula Zigabe. C’est sur base des déchets plastiques ramassés que Briquette du Kivu développe des jardins verticaux qui sont montés sur les murs des maisons dans le milieux urbains pour rendre des villes arables afin qu’elles aussi contribuent à la lutte contre l’insécurité alimentaire, la pollution plastique,…

Au-delà des jardins écologiques, la briquette du Kivu se sert des déchets organiques produits par les ménages, marchés, et écoles de Bukavu pour produire des braises écologiques dite «briquette» dans le but de combattre la déforestation d’assainir la ville, de baisser le prix de l’énergie de cuisson et des créer des emplois verts pour les jeunes.

Le même vendredi, le Docteur Denis Mukwege a marché avec les enfants de Panzi, son quartier résidentiel et professionnel, en vue de réclamer le respect de l’écosystème par les adultes.

Sous une poussière suffocante, le Prix Nobel de la Paix 2018 a fait quelques centaines des mètres au milieu de plus de 2000 enfants, déterminés à se battre pour la restauration d’un environnement favorable à leur croissance. 

Scandant le slogan « écologie », Dr Denis Mukwege et les enfants ont mené une caravane partant du Centre Jeune de Panzi jusqu’au terrain de football de Kamagema, non loin de l’Hôpital Général de Référence de Panzi que dirige le Prix Nobel de la Paix, afin de montrer à la face du monde l’image d’une génération engagée pour le bien-être collectif. 

Cet événement très symbolique est un signe d’engagement, tant de la part de Dr Denis Mukwege que de la part de enfants de Panzi, de se battre efficacement contre la destruction de l’écosystème, ce qui constitue un des plus grands défis de notre monde. Comme l’a si bien dit le Colauréat du Prix Nobel de la Paix 2018 [conjointement avec l’Irakienne Nadia Murad], le message des enfants doit interpeller les adultes au sens élevé de responsabilité pour leur garantir « un futur ».

« Nous, adultes nous avons la responsabilité de leur assurer un environnement écologique sain pour permettre que leur avenir soit assuré. Ainsi, j’invite toutes les personnes adultes de notre quartier Panzi, et de la ville de Bukavu, à s’impliquer dans la protection de l’environnement puisque si cet appel est fait par les enfants, nous adultes nous ne pouvons pas rester insensibles », a lancé le célèbre gynécologue rappelant aux adultes que la destruction de l’environnement est désormais combattue par les générations futures. 

Cette marche a sanctionné la visite qu’a effectuée le médecin directeur de l’Hôpital de Panzi au centre d’encadrement des enfants en vacances scolaires, dans l’enceinte de la Paroisse de Panzi. Attiré par le Thème retenu pour cette saison, pour la colonie de vacances, Denis Mukwege est passé encourager l’initiative des enfants, d’assainir leur milieu et leur demander de ne pas déserter de cette bonne manière.

Au Centre Jeune de la paroisse de Panzi, les enfants en vacance sont encadrés par le clergé [spécialement par père Roberto, l’aumônier des jeunes] afin de leur éviter le vagabondage. 

Cette année, la colonie de vacances à la Paroisse de Panzi, a été axée sur un thème purement écologique. « Le monde, maison » est une interpellation à tous les enfants de devoir s’investir pour rendre le monde salubre, comme ils le font pour leurs maisons respectives. 

Pour matérialiser ce thème, les enfants en vacances, une fois rentrés à la maison, partent rassembler les déchets plastiques jetés dans leurs avenues et viennent les présenter le lendemain à l’aumônier des jeunes de la Paroisse de Panzi.

Un Jardin écologique de Briquette du Kivu

 

 

Image1: Le Docteur Denis Mukwege en visite à Briquette du Kivu, reçoit les explications de l’initiateur. Ph. Tiers

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

One Reply to “Bukavu: le Prix Nobel 2018 visite un jardin vertical écologique de la “Briquette du Kivu””

  1. […] Le prix Nobel 2018 a été content de découvrir ce que font les jeunes de la «briquette du Kivu» aussi bien  l’impact de leurs actions sur l’environnement, la communauté en général et la jeunesse en particulier. Lire la suite sur Laprunelleverte.info […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *