Grands-Lacs : l’UE finance le projet régional de gestion des eaux du lac Tanganyika

ActualitésEcosystèmeEnvironnement

Written by:

Par Tomas Uzima

L’Union Européenne a financé le projet régional de gestion des eaux du lac Tanganyika « Lake Tanganyika Water Management » (LATAWAMA) à hauteur de 6,9 millions d’euros apprend-t-on du journal Burundais Iwacu.

D’une durée de quatre ans, ce projet a été lancé à Bujumbura par l’autorité Burundaise du lac Tanganyika ce vendredi 26 juillet en présence des ambassadeurs des pays membres de l’UE accrédités à Bujumbura, des envoyés des ambassades de la RDC et la Tanzanie, le directeur général des ressources en eau et assainissement pour le compte du gouvernement du Burundi.

L’objectif de ce projet est d’améliorer durablement la gestion et le contrôle de la qualité des eaux transfrontalières du bassin de ce lac. Il se focalisera sur Bujumbura (Burundi), Uvira (RDC), Kigoma (Tanzanie), Mpulungu (Zambie) et Cyangugu (Rwanda) Comme projet pilote.

Pour l’ambassadeur de l’UE au Burundi, Wolfram Vetter, des actions concrètes seront menées dans chacune de ces villes.

« Au moment où on se pose beaucoup de questions sur la pérennité des eaux douces sur notre planète, le développement de la cogestion transfrontalière de ce bien commun prend tout son sens », a-t-il indiqué.

Ce projet repose sur un partenariat étroit entre l’Autorité du Lac Tanganyika et l’Agence belge de développement (Enabel) pour sa mise en œuvre.

A Bujumbura il est prévu que LATAWAMA appuie la réhabilitation de la station d’épuration des eaux usées de Buterere et travaille à l’amélioration de sa gestion.

A Kigoma en Tanzanie, il sera question d’améliorer le système de collecte et de gestion  des déchets solides.  De nouveaux containers et de camions de ramassage plus adaptés viendront rationaliser le système existant comme l’a indiqué l’ambassadeur.

Pour sa part, Jean-Marie Nibirantije, directeur exécutif Burundais de l’Autorité du lac Tanganyika a signalé que ce projet permettra d’harmoniser les règles et les normes sur l’eau entre les pays concernés, d’équiper cinq laboratoires (un laboratoire par pays) et de former des techniciens en charge des contrôles.

Le lac Kivu et la rivière Ruzizi qui alimentent le lac Tanganyika, sont aussi concernés et seront pris en compte afin d’agir efficacement sur la pollution des ses eaux.

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

One Reply to “Grands-Lacs : l’UE finance le projet régional de gestion des eaux du lac Tanganyika”

  1. […] D’une durée de quatre ans, ce projet a été lancé à Bujumbura par l’autorité Burundaise du lac Tanganyika ce vendredi 26 juillet en présence des ambassadeurs des pays membres de l’UE accrédités à Bujumbura, des envoyés des ambassades de la RDC et la Tanzanie, le directeur général des ressources en eau et assainissement pour le compte du gouvernement du Burundi. Lire la suite sur Laprunelleverte.info […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *