RDC: le Ministre de la santé démissionne après la décision du chef de l’État de prendre le lead de la riposte contre Ebola

ActualitésEnvironnementSanté

Written by:

Par Thomas Uzima

L’après midi de ce Lundi 22 Juillet a été marqué par la démission du ministre national de la santé, le Dr Oly Ilunga.

Il dit éviter toute interférence qui pourrait subvenir ou qui s’observait déjà avec  la création du comité créé en Mai.

«Tirant ainsi les conséquences de votre décision de placer la conduite de la riposte à l’épidémie de la MVE sous votre supervision directe et anticipant la cacophonie préjudiciable à la riposte qui découlera inévitablement de cette décision. Je viens par la présente vous présenter ma démission de mes fonctions de ministre de la santé » a-t-il dit.

A en croire la lettre du désormais ministre honoraire de la santé, avoir plusieurs centres de décisions est un danger pour la riposte car ils auront à répondre à plusieurs ordres, ce qui selon lui rend inefficace cet important service.

Oly Ilunga déplore que le président ait accordé à une équipe par un décret antidaté et contresigné à son insu par son adjoint car lui était en mission à Goma. Pour lui, les tractations pour aboutir à la décision du président de ce samedi 20 janvier ont commencé depuis le mois de Février.

«Après plusieurs tentatives entreprises dans ce sens depuis le mois de février 2019 vous avez pris la décision le 20 juillet 2019 de placer la conduite de la riposte à l’épidémie de la maladie à virus Ebola MVE sous votre supervision directe par le truchement d’un secrétariat technique qui a reçu la mission de coordonner l’ensemble des activités de la riposte. Je déplore que ce Secrétariat Technique du comité multisectoriel à la riposte de la  MVE ait été mis en place ….»

Rappelons que le président de la République a annoncé samedi dernier qu’il veut personnellement superviser les activités de la riposte à travers un secrétariat technique conduit par le prof Muyembe. Cela après la déclaration de l’OMS de considérer l’épidémie de la MVE en RDCongo comme une urgence sanitaire mondiale. Une décision qui est arrivée après découverte d’un malade atteint dans la ville de Goma en provenance de Butembo.

 

Image: Le Docteur Oly Ilunga, ministre de la Santé de la RDC, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des Nations Unies sur le virus Ebola en République démocratique du Congo, tenue à Genève, le 15 juillet 2019. © FABRICE COFFRINI / AFP

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

One Reply to “RDC: le Ministre de la santé démissionne après la décision du chef de l’État de prendre le lead de la riposte contre Ebola”

  1. […] Il dit éviter toute interférence qui pourrait subvenir ou qui s’observait déjà avec  la création du comité créé en Mai. Lire la suite sur Laprunelleverte.info […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *