Sud-Kivu: pour la jeunesse du PPRD, l’AFDC se comporte plus en « adversaire farouche qu’en allié de premier ordre »

EnvironnementNon classé

Written by:

Avec Adonis Lubambo

La jeunesse  du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a, au cours d’une communication politique ce jeudi 20 juin à Bukavu, fustigé le comportement de son allié (FCC) l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) dans le partage des postes des responsabilités dans le gouvernement et cabinet Théo Ngwabidje dans la province du Sud-Kivu.

Ces jeunes qui ne sont pas contents de la répartition des postes dans l’actuelle administration dirigée par un Gouverneur AFDC, dénoncent également ce qu’ils qualifient  des velléités des partenaires de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de Lukwebo à s’accaparer tous les postes de responsabilité au mépris du poids politique du PPRD, « se comportant ainsi plus en adversaire farouche qu’en allié de premier ordre ».

Une situation qui laisse croire à une imminente explosion du Front Commun pour le Congo (FCC) dans la province, selon la même déclaration.

Ces jeunes suspectent par cette alerte ses partenaires politiques de vouloir écraser leur parti politique avec pour objectif de « rayer de la carte politique congolaise le PPRD comme ce fût le cas avec le MPR ».

Cette déclaration des jeunes du PPRD vient confirmer le profond malaise qui règne dans la coalition FCC-CACH au Sud-Kivu après la sortie de l’équipe Ngwabidje. 

Comme au PPRD, des jeunes et autres cadres de l’UNC se plaignent d’être sous-représentés dans l’actuelle équipe ou d’être représentés par des personnes qui ne sont pas vraiment des vrais militants de leur parti politique.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *