Affaire 15 millions: « je peux tout être sauf un voleur » (Vital Kamerhe)

ActualitésEnvironnement

Written by:

841 Views

Le Directeur de Cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe s’est encore une fois exprimé sur l’affaire de 15 millions lui imputé il y a de cela quelques mois maintenant.

C’était au cours d’un interview avec les correspondants de RFI à Kinshasa ce 24 janvier 2020, en rapport avec l’an 1 de Félix Tshisekedi au pouvoir.

Interrogé sur sa présumée entrave de l’enquête de l’IGF, Vital Kamerhe rétorque que l’Inspecteur lui même a dit que l’enquête a été terminée, et que son rapport a déjà été déposé.

L’entraver comment? L’enquête a abouti. L’Inspecteur des finances a dit lui même. Il avait dit qu’il a déposé son rapport” dit Vital Kamerhe.

Et d’ajouter “Je peux tout être sauf un voleur” 

Je voudrais vous dire une chose.  Je peux être tout sauf un voleur. J’ai dirigé l’Assemblée nationale où il y avait alors de l’argent. Et les députés savent dans quel confort je les ai placé” soutient-t-il. 

Pour rappel, l’affaire 15 millions de dollars a fait couler encre et salive sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo. Plusieurs acteurs sociaux et politiques ont accusé Vital Kamerhe d’être parmi ceux qui connaissent la destination de ces fonds. Ses partisans ont parlé d’une cabale montée contre leur leader, pour le salir. Le dossier a dès lors été transmis à la justice.

Museza Cikuru

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

3 Replies to “Affaire 15 millions: « je peux tout être sauf un voleur » (Vital Kamerhe)”

  1. […] Ilunkamba? ” autant de questions que se posent plusieurs cadres de l’UNC, parti de Vital […]

  2. […] du Sud-Kivu de briser la peur et de se mettre ensemble pour réclamer la libération de leur fils Vital Kamerhe, comme l’avait fait ceux du Kongo Central qui ont montré leur solidarité à […]

  3. […] le savez, Vital Kamerhe comparaît pour la deuxième fois ce lundi 25 mai 2020 dans le cadre du procès l’opposant au […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *