Beni : vive tension après assassinat d’un jeune garçon par un militaire FARDC à Cantine

ActualitésEnvironnement

Written by:

322 Views

La tension est restée vive la matinée de ce vendredi 14 août, à Cantine, une agglomération située dans le groupement Baswagha-Madiwe, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

A la base de cette situation l’assassinat la nuit dernière par un militaire FARDC d’un jeune nommé Kakule Silwamungu Grâce, âgé d’environ 27 ans.

Pour manifester son mécontentement, la population en colère est descendue dans la rue tôt le matin de ce vendredi transportant le corps de la victime vers la position des FARDC pour exiger justice dans cette affaire.

Lire aussi: Beni-Justice Populaire : un Jeune homme présumé voleur lynché par des habitants à Cantine

L’information est confirmée par Kakule Mutsunga Bin Sikwaya, coordonnateur adjoint de la Nouvelle société civile congolaise en territoire de Beni.

Pour lui, sa structure exige que le nommé Putu Kaga Jérémie, présumé auteur de cet assassinat et qui est déjà aux arrêts, soit jugé et condamné.

«Que les audiences en flagrance soient organisées à Cantine, et que la prise en charge de la famille victime soit faite. Car celui-ci vient de laisser derrière lui une femme et des enfants inconsolables », a déclaré Kakule Mutsunga.

Le vice-président de la Société civile forces vives de Cantine, Kanganyika Warka Ezekiel, condamne cet assassinat et appelle les militaires  à ne pas chaque fois usé des armes à feu pour résoudre leur litige avec les civils. Car selon lui, ces actes risquent de briser l’entente entre les militaires et les civils dans la région.

Roger Kakulirahi

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *