Cameroun : un remède de l’archevêque de Douala guérit la Covid-19

EnvironnementSanté

Written by:

442 Views

 « Quand le monde est vaincu, il faut que chacun puisse proposer quelque chose. C’est ce que j’ai fait. Un virus ne peut pas vaincre le monde de cette manière-là et j’ai trouvé une solution ».

Ces paroles sont de l’archevêque de Douala, Samuel Kleda. Il parlait de sa décoction réputée d’avoir soigné le nouveau coronavirus.

Dans une interview accordée à VOA, le prélat prétend avoir guérit plus de 3000 personnes avec son remède fait des plantes. Même s’il n’a pas voulu révélé de quoi est fait son remède, l’archevêque dit néanmoins qu’il est fait de deux produits à savoir le Covid élixir et l’Altsac covid.

Vanessa Defo, infirmière est chargée de distribuer gratuitement le potentiel médicament, affirme s’être remise du coronavirus grâce à ce traitement.

« Quand j’ai fait mon test, il est sorti positif. Je suis allée au confinement et là on m’a donnée le médicament du monseigneur. Trois semaines après, je refais mon test et c’est sortit négatif », dit-elle.

Une experte en santé publique de Douala confirme les guérisons mais évoque le manque d’étude scientifique sur le produit.

« Depuis que le médicament est là, il y a des personnes qui guérissent. Ça c’est vrai ! Mais de manière exacte en tant que experte en santé publique, je ne peux pas donner un résultat parce que je n’ai pas menée aucune étude ». Dit-elle dans une vidéo mise en ligne par la chaîne américaine.

Il faut dire que devant le bureau de Vanessa des personnes font la queue pour obtenir le fameux  remède. Et sont nombreux au Cameroun qui veulent mettre la main sur le produit de l’archevêque.

Entre temps l’Organisation mondiale de la santé rappelle qu’il est important d’être prudent face aux remèdes qui n’ont pas fait l’objet d’étude clinique.

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *