Contre la scission du Nord-Kivu, le député JP Ngahangondi tranche: “la force de la province réside dans l’unité de tous ses territoires”

ActualitésEnvironnement

Written by:

437 Views

Le député National Jean Paul Paluku Ngahangondi, élu du territoire de Beni au Nord-Kivu, sort de son silence et exprime son désaccord sur le dossier scission de la province du Nord-Kivu. 

C’est dans une déclaration politique rendue publique ce 24 janvier 2020 à Beni,  que cet élu du peuple s’est exprimé.

Dans ce document, le député provincial Jean Paul Paluku Ngahangondi, indique avoir appris “accablement” sur la voix des ondes des déclarations de certaines gens prêchant la scission de la province du Nord-Kivu.

Ces gens veulent berner les petits esprits en disant qu’avec cette scission, le problème lié à l’insécurité sera résolue, le taux du chômage et le tribalisme ne  feront plus débat, selon leurs dires. Ces genres de discours ne sont pas nouveaux dans nos oreilles” indique ce député provincial.

A lui d’ajouter que nombreuses personnes ont toujours occasionné le chaos pour se présenter en sauveur en proférant ces genres de déclarations.

Je dois rappeler que la force du Nord-Kivu réside dans l’unité de tous ses territoires. Seuls les ennemis peuvent vouloir que la Province soit morcelée.”Ajoute-il.

Et de poursuivre,

Les gens qui ne connaissent pas le passé des initiateurs de ce plan infernal peuvent prêter attention à tous leurs discours. Aujourd’hui ils se disent être de l’opposition positive, pourtant ayant un  parcours inquiétant, et ayant du mal à justifier ce dernier. Parmi eux, il y a un originaire de Bwito, dans le Rutshuru, qui avait été révoqué par Madame le ministre de l’Education à l’époque, pour avoir détourné les fonds alloués à l’organisation du test de recrutement à l’Ecole du cinquantaine. D’autres se sont fait débaucher dans plus d’un parti politique et aujourd’hui ils se retrouvent aux abois parce que les partis qu’ils ont abandonné, ont aujourd’hui le pouvoir“, Précise Ngahangondi.

Par ailleurs, il indique que leur démarche “impopulaire” résulte d’une frustration. “Ils ont désespéré et sont à la recherche d’une santé politique. Voilà pourquoi ils se permettent d’initier pareille chose”

“Dans le contexte du Nord-Kivu, vous allez comprendre que ce sont les arrivistes qui sont d’accord avec cette scission car ils ont leur agenda caché qui n’avantage à rien la population du Nord-Kivu. Il sied de rappeler que cette initiative n’est pas la première, d’autres ont commencé, mais ont échoué parce que la population du Nord-Kivu est unie. J’annonce, en passant que j’initie d’ores-et-déjà la pétition pour l’unité du nord Kivu, cette province doit rester une et indivisible” conclut le député” explique Ngahangondi.

Pour rappel, depuis un temps, des velléités de scission de la Province du Nord-Kivu ont refait surface. Certains acteurs politiques tentent d’appeler à plus d’adhésion politique à leur idée, estimant que la gestion est concentrée entre les mains d’une seule communauté. Des allégations rejetées par plusieurs personnalités sociales et politiques de tout bord. 

Roger Kambale, depuis Beni

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *