Coronavirus : des pays accusés de voler des masques à destination d’autres pays

ActualitésEnvironnementSanté

Written by:

236 Views

Alors que le monde est frappés par la pandémie de covid-19, des masques destiné à la protection sont annoncés voler ou détourné.

Les premier pays à s’indigner est l’Italie. Les autorités de se pays accusent la République Chèque d’avoir volé les masques lui destiné. Il s’agit de 680.00 masques en provenance de la Chine pour l’aider à éradiquer le coronavirus. L’avion les transportant se pose à Prague, les autorités tchèques récupèrent les masques et les donnent aux autorités locales.

La République tchèque e reconnu son erreur, assurant qu’elle ne connaissait pas la provenance de ces masques. L’histoire fait un grand bruit alors qu’il s’agit de deux pays membres de l’Union européenne.

Six millions de masques destinés à l’Allemagne disparaissent au Kenya. L’information est annoncée par une porte-parole du ministère de la défense allemande.

« Il y a six millions de masques de protection qui ont été perdu au Kenya », à-t-elle déclaré à l’AFP cité par Le Soir.

Ces masques ont disparu d’un aéroport du Kenya à la fin de la semaine dernière. Ils étaient censés être livrés à l’Allemagne le 20 mars dernier.

Les autorités Kenyanes indiquent ne pas trouver les traces de ses masques. Elles doutent qu’elles soient passées par leur aéroport.

Cette situation vient relancer l’idée de la production locale de ces masques comme proposer par  Norbert Katintima. En cette période où le pays enregistre 51 cas de coronavirus dont 4 décès et 2 guéris.

Thomas Uzima

 

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

One Reply to “Coronavirus : des pays accusés de voler des masques à destination d’autres pays”

  1. […] de servir convenablement les habitants de la province du Sud-Kivu. Pendant cette période où cette pandémie fait des morts dans plusieurs pays du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *