Covid-19/Environnement : des déchets médicaux se sont multipliés par quatre

EcosystèmeEnvironnement

Written by:

232 Views

Dans la province du Hubei, en Chine, la quantité de déchets médicaux a atteint 665 tonnes par jour début mars. Ceci contre 180 tonnes par jours avant le 20 janvier d’après le ministère chinois de l’écologie et l’environnement.

Cette réalité chinoise fait ressortir l’impact du coronavirus sur l’environnement. Des centaines de milliards de masques sont commandés dans le monde. Tout comme d’autres types de matériel médical comme les seringues, cathéters et autre.

Des spécialistes  commencent à craindre les conséquences de ces déchets sur l’environnement en cette période où les entreprises de ramassage sont à l’arrêt.

Une autre situation qui inquiète est l’utilisation de l’eau de Javel pour  désinfecter des rues. En effet l’eau de Javel diluée est utilisée par plusieurs pays au monde pour ce faire. Ils s’inspirent d’une pratique en vigueur en Chine, en Corée du Sud et dans certaines villes africaines.

Une pratique pourtant « inutile et dangereuse pour l’environnement » juge une agence de santé française. Elle évoque le risque de voir les désinfectants utilisés s’écouler dans les cours d’eau.

Des spécialistes reconnaissent que la pollution atmosphérique a diminué au monde en raison de l’effondrement des transports et de l’arrêt de nombreuses usines polluantes. Ils font tout de même savoir que l’environnement ne sortira pas forcément gagnant de la crise du coronavirus.

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *