Le Rwanda veut remettre les présumés putschistes au Burundi

ActualitésEnvironnement

Written by:

« Kigali a la ferme volonté de remettre les présumés putschistes aux autorités burundaises ».Ceci ressort d’un communiqué de la présidence de la République du Burundi du 24 novembre. Le communique précise que Kigali voudrait le faire par l’entremise d’un mécanisme ou d’un pays.

La question de l’extradition des présumés putschistes hébergés par le Rwanda était, selon le communiqué, au menu des échanges entre le président Ndayishimiye et Huang Xi, l’envoyé spécial de l’ONU dans la région des Grands Lacs.

Depuis un temps, le Rwanda a manifesté sa volonté de rétablissement des relations avec le Burundi. Mais Gitega a toujours considéré l’extradition des présumés putschistes comme préalable de rétablissement de ces relations.

Pour rappel, le 13 mai 2015 une tentative de coup d’Etat est perpétrée contre Pierre Nkurunzinza président du Burundi alors en visite en Tanzanie. Si certains putschistes sont arrêtés, d’autres vont réussir de fuir et vont se réfugier au Rwanda.

Depuis lors les relations entre les deux pays n’ont cessé de se détériorer. L’arrivé au pouvoir d’Evariste Ndayishimiye en 2020 est perçu par le Rwanda comme une occasion de dégèle. Depuis Kigali n’a cessé de multiplier des actions de bonne volonté envers Gitega.

Cette dernière tentative semble apaiser les autorités du Burundi qui dans leur communique évoquent la proximité entre leurs peuples. « Les deux peuples sont très proches et peuvent s’entendre de par leurs langues presque similaire », note le communiqué.

Il précise, par ailleurs, que les contacts visant la normalisation des relations bilatérales sont déjà en cours entre les autorités de deux pays. Une rencontre des ministres respectifs en charge de la justice est prévu pour parler des modalités pratiques en rapport avec ces présumés putschistes.

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *