Lutte contre la Covid-19 : le Togo test un remède

EnvironnementSanté

Written by:

387 Views

Des chercheurs togolais de la médecine moderne et ceux de la médecine traditionnelle vont tester sur des humains un remède contre le nouveau coronavirus à partir du mois de septembre.

L’initiative a été lancée il y a quelques semaines au Togo et est le résultat d’un travail scientifique et méthodique. L’objectif étant de présenter des essais et analyses à la fin de l’année 2020 en mettant sur pieds des solutions endogènes pour faire face à la Covid-19.

Le professeur Majesté Ihou Watéba, doyen de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé, cité par Deutsche Welle, ils ont fait appel à tous les connaisseurs en phytomédicament afin qu’ils apportent des recettes susceptibles d’aider l’organisme à se défendre contre un virus.

« Une centaine de produits ont été proposés. Ces produits ont été analysés par des commissions scientifiques et techniques de l’université de Lomé. Ce qui a permis de retenir à peu près quatre », confirme-t-il. 

Le professeur souligne qu’ils n’ont pas trouvé le médicament qui soigne la Covid-19 mais plutôt des « immuno-stimulateurs ».

« Ils s’agit des médicaments issus de la pharmacopée permettent à l’organisme de pouvoir survivre à la maladie, de pouvoir mener une riposte et de pouvoir vaincre la maladie, dit-il.

Ihou Watéba explique qu’après avoir passé les épreuves préliminaires de validation, notamment, l’innocuité en termes de toxicité et aussi, en termes de formulation de posologie adaptée, les quatre produits vont pour pouvoir être utilisés chez l’homme.

 « Les chercheurs sont maintenant à l’avant-dernière étape de la vulgarisation à savoir, l’essai de ces produits retenus comparé à la Chloroquine et à l’Azithromycine, et cet essai sur un groupe de patient permettra de prouver l’efficacité ou non de ces produits », conclut-il sur la chaîne allemande. 

Thomas Uzima

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *