Nyiragongo: la Société Civile craint un risque de famine après une forte pluie qui a fait 2 morts et d’importants dégâts à Buhumba

AgricultureElevageEnvironnement

Written by:

570 Views

Au moins deux morts, plus d’une superficie de 25 hectares de champs de cultures complètement emportés, quelques bétails tués, ainsi que plusieurs maisons détruites, c’est le bilan provisoire des dégats causés par  les eaux d’une forte pluie, qui s’est abattue sur la grande partie du territoire de Nyiragongo, la nuit du mardi au mercredi 22 avril 2020, en province du Nord-Kivu.

La Coordination territoriale de la Société Civile Forces Vives, alerte les autorités tant provinciales que nationales, sur le dégât néfaste causé par cette pluie, surtout dans le groupement Buhumba, qui est touché dans presque tous ses villages.

Selon John Kennedy Buunda Marongo, rapporteur adjoint de cette structure, cette situation risque de conduire la population à une grande famine, mais aussi à l’exode rurale, plus trois cents personnes étant touchées.

“C’est depuis le mois de mars que des fortes pluies ne cessent de ravager les champs des populations du territoire de Nyiragongo, Jusqu’à présent, plus de 25 ha des champs ont été déjà emportés, et au moins 300 personnes touchées. Ce qui conduirait à des pertes des récoltes, mais aussi à tous les risques des famines, dont pourrait subir les populations concernées.” a-t-il souligné.

Cette structure citoyenne appelle les autorités compétentes, et partenaires de l’État Congolais, mais aussi les hommes de bonne volonté et les organisation humanitaires,de venir en aide à ces habitants, qui vivent une période difficile.

Bienfaits Tumsifu, depuis Goma

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *