Premier essai en Afrique d’un vaccin contre la Covid-19 à Soweto

EnvironnementSanté

Written by:

667 Views

Le premier essai en Afrique d’un vaccin contre la Covid-19 a commencé mercredi (24.06) à Soweto, en Afrique du sud. Il a été développé par l’université d’Oxford et a déjà a été testé sur 4.000 personnes.

Cinquante bénévoles ont été vaccinés contre la Covid-19 à Soweto. Il s’agit d’un vaccin inactivé qui devrait permettre à la personne vaccinée de développer des anticorps et de résister aux inflammations provoquées par le coronavirus. Parmi les bénévoles figure cet homme, très content de participer à ce premier test en Afrique. « Je suis très heureux de contribuer à cet essai. Nous sommes tous concernés par la Covid-19. »

Au total, 2.000 Sud-Africains vont participer à l’essai, y compris 50 personnes séropositives. Le vaccin sera aussi testé sur 4.000 personnes aux Etats-Unis.

Le virologue Shabir Madhi de l’université de Wits à Johannesburg, qui dirige l’essai, explique pourquoi il est important de le tester sur le continent.

« Les preuves scientifiques seront utilisées par l’Organisation mondiale de la santé dans ses recommandations sur l’utilisation de ce vaccin, en particulier dans les pays en développement. C’est donc important d’avoir des informations venant du continent africain si on veut que les Africains bénéficient du vaccin contre la Covid-19. »

La mise en garde de l’OMS

Pourtant, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que l’Afrique ne devait pas être un terrain d’expérimentation après la polémique suscitée par deux professeurs français qui avaient déclaré en avril vouloir tester un vaccin en Afrique. 

Mais pour la spécialiste sud-africaine du Sida, Helen Rees, le continent doit au contraire participer au développer des vaccins car sinon les pays riches vont les donner en priorité à leurs propres patients.

« Le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, a déjà engagé une discussion, au nom de l’Union africaine, sur l’accès de l’Afrique aux vaccins. Et il soutient totalement la participation de l’Afrique du Sud à cet essai. »

La pandémie de coronavirus est en train d’exploser en Afrique du Sud, le pays le plus touché du continent avec 106.000 infections et plus de 2.000 morts. Mais selon le professeur Shabir Madhi, le vaccin ne sera pas prêt avant septembre 2021. 

Avec Deutsche Welle

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *