RSA: deux chefs de file des manifestations des réfugiés devant le HCR, tous d’origine congolaise, arrêtés à Capetown

ActualitésEnvironnementNon classé

Written by:

Par Esther Nino, depuis Capetown

C’est depuis le début de cette semaine que Jean-Pierre Balous le principal leader des réfugiés et demandeurs d’asile est aux arrêts à Capetown. 

Sa comparution prévue initialement pour ce vendredi devant le tribunal de la première instance du cap est reportée d’une semaine.

Jean-Pierre Balous, congolais et père des trois enfants est accusé de huit faits infractionnels entre autres la collecte de l’argent au nom des réfugiés.

Papy Sukami, un leader d’un autre groupe des réfugiés, serait détenu depuis hier à la police du Cap. Il va comparaître ce lundi selon des sources  judiciaires.

Signalons que ces arrestations interviennent après une vive tension qui s’est observée entre les deux groupes des réfugiés encadrés d’un côté par Jean-Pierre Balous et de l’autre côté par Papy Sukami.

Ces derniers se sont battus avec des machettes au sein de l’Église Méthodiste où ils abritaient après avoir été expulsé de force d’un sit-in devant les bureaux du HCR dans le centre ville où ils campaient depuis le 8 Octobre 2019.

Des sources sur place ont fait état des plusieurs personnes blessées et d’autres seraient internées dans des hôpitaux de la place.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *